DANS CETTE RUBRIQUE     ≡

La constitution d’un portefeuille foncier

La politique d’interventions foncières (non bâti ou bâti) pour la constitution d’un portefeuille foncier lancée au début des années 2000, a pu être accélérée depuis 2011 grâce à la mise en place des Périmètres d’Espaces Naturels et Agricoles Protégés (PENAP)

Avant la mise en place du programme PSADER PENAP le SMMO d'Or s'était porté acquéreur de plusieurs bâtiments visant à reconstituer des noyaux durs d'exploitation (bâtiment d'exploitation + logement)  et à fait construire une ferme intercommunale :

  •  acquisition de deux bâtiments agricoles à Limonest 
  • acquisition d'un logement (maison du gardien du Parc de Curis)  en 2007 pour permettre l’installation d'agriculteur dans les Plaines Monts d'Or.
  • construction de la première fromagerie intercommunale à Limonest .
  • donation au SMMO d'un bâtiment agricole à Poleymieux au Mont d'Or (donation GEORGES PEYTEL)
  • acquisition d'une dizaine d'hectare d'espaces naturels et agricoles

Depuis 2011, le plan d’actions PSADER PENAP a permis de contribuer financièrement à de nouvelles opérations :

  • acquisition d'un bâtiment à Curis pour permettre l'installation de maraîchers bio
  • réalisation d'un forage et de travaux à Curis pour l'installation de maraîchers bio
  • acquisition de deux bâtiments agricoles à Poleymieux au Monts d’Or pour faciliter l’installation de nouveaux associés et la scission du GAEC du Bouc et la Treille
  • acquisition de 5 à 10 hectares par an en fonction des années, de la durée des négocuiations ou préemption, des formalités administratives (actes notariés)

Le programme PSADER PENAP apporte un soutien complémentaire indispensable qui permet de réduire la charge annuelle des investissements pour le syndicat sur 20 ans. L’ensemble des recettes liés à la location des acquisitions ne permet pas d’envisager une « opération blanche » sans réduction du coût de l’investissement initial.

Ce portefeuille foncier est un des moyens de concrétiser les interventions indispensables mises en évidence par le travail de simulation et prospectives (croisements des données cartographiques, des intérêts particuliers ...   sur le terrain )

Ces interventions foncières (terrains ou bâtiments) ont permis:

Elles permettent également des interventions pour le patrimoine naturel ou le petit patrimoine rural :

  • échanges de terrains pour la réhabilitation d’un rouissoir à Poleymieux lien vers fichier
  • acquisition de terrain à Saint Cyr pour la restauration de cabornes et murs, la continuité du sentier de « l’homme et du paysage »  qui sont la suite logique de la restauration de l’enclos de la Rosette,
  • gestion de pelouses sèches à orchidées, d’espèces remarquables (rosa galica,  ...)
  • ...

 

 

Galerie photos: